le site officiel de Maud Gobert

Maud Gobert


Saison 2015 - des Mondiaux aux France

déposée le 02/10/2015

3


Après quelques mois d’absence sur mon site, je reviens au galop !

2015 était pour moi une année assez importante au niveau sportif ; tout d’abord, revenons fin Mai :


=> Championnat du Monde de trail (31 mai 2015)
A peine un mois de préparation après une « grosse saison hivernale sur les skis afin « d’essayer » d’être au top le « jour J ». Le trail du Matheysin en guise de mise en jambes, précédé d’un stage d’une semaine à Annecy avec l’EDF ( Equipe De France ! ). Un mal de cuisse (gauche) et une douleur au genou (droit) qui me poursuivent.
Résultat : Une 7ème place avec une médaille d’or par équipe qui me console un peu….j’ai fait une course pleine, avec un chrono raisonnable, mais les filles étaient tellement « fortes » devant que je ne pouvais pas rivaliser à armes égales à cette période de l’année.
Résultat : 7ème et Championne du Monde par équipe

=> Ice Trail Tarentaise (11 juillet 2015)
Malgré un mal de cuisse et de genou dont j’arrive pas à me séparer, je prends le départ de cette épreuve alpine que j’aime particulièrement puisqu’elle passe sur mes anciens terrains d’entrainements de ski d’été.
Après 4 heures de course, pourtant bien placée, je me résous à abandonner, car mes problèmes de cuisse et genou me font trop souffrir.
Résultat : abandon (4ème de ma "carrière")

Suit ensuite l’été, avec mon travail d’accompagnatrice en montagne, entrecoupé de bonnes sorties de vélo, de séances de kiné avec Philippe que je remercie au passage. Les 15 jours de vacances avec mes filles, la mer, le sable….la reprise de la course à pied afin d’être prête pour ma course de 8 jours dans le Sud Tyrol.

=> Trail du Galibier (22 août 2015)
Je prends le départ du trail des Aiguilles. Avec des sensations moyennes, je me place 2ème à 3 minutes de mon ancien chrono . Pas mécontente.
Résultat : 2ème

=> Gore-Tex Trasalpine Run (29 août au 5 septembre - pendant que certains courent l’UTMB)
En compagnie de mon amie Caroline Freslon, c’est avec un peu d’inquiétude tout de même que je me rends au départ à Obersdorf pour cette épreuve qui traverse tout le Sud Tyrol en 8 étapes, soit près de 300km pour 18 000m de dénivelé. A ma grande surprise, plus les jours passent, plus je suis bien.
Notre « binôme de choc » se placera 2ème de cette épreuve ! Je remercie Caro de m’avoir emmené sur cette épreuve, car cela m’a vraiment « reboosté ».
Résultat : 2ème

Après une semaine de repos et un déménagement, je décide de m‘inscrire au championnat de France de trail long qui se dérouleront cette année au Sancy.

=> Championnat de France de Trail 2015 (27 septembre 2015)
Je me considère plutôt comme « outsider » sur cette épreuve, 3 séances de vitesse et le 10km d’Annecy en guise de préparation, histoire de réhabituer les jambes à du rythme, et « hop », c’est parti !
C’est incertaine de ma forme du moment que je me lance sur ce parcours de 60km et 3200m de dénivelé. Après une course intense, c’est ma tête qui l’emporte sur mes jambes ; placée toute la course dans les 3 premières, c’est en compagnie de Stéphanie Duc avec qui j’ai fait plus de la moitié du parcours que je rejoins Anne-Lise Rousset .
Au point culminant du Puy du Sancy, c’est en sa compagnie que nous entamons la descente finale sur le Mont Dore. J’avais à cœur de terminer avec elle, mais lorsque j’ai pris le relai dans la descente, je n’ai pas fait attention, mais elle n’a pas suivi.
Connaissant la fin du parcours, je me suis précipitée vers l’arrivée (j’ai même réussi à me « casser la figure » à 2 km du finish !).
« Je n’y crois pas », « j’ai gagné le championnat de France 2015 » ! Maintenant, j’ai un titre pour chacune de mes 3 filles, mais celui –là a une saveur toute particulière, car « je reviens de loin », et puis, il arrive 4 ans après le dernier ! Certain diront qu’il manquaient Nat (Mauclair) et Caro (Chaverot), mais elles ont choisi d’évoluer sur un autre type de discipline : l’ultra-distance ….
Résultat : 1ère

Un certain Philippe Propage m’avait dit qu’il fallait se préserver pour durer : il avait raison !

Merci à tous ceux qui se reconnaissent pour leurs encouragements !


Galerie photos ICI - ©Fred Bousseau

 

Déposez votre commentaire

Favoris & Partage


Et hop une 5ème Saintélyon !

déposée le 15/01/2015

2


Je me suis décidée sur le tard pour cet évènement qui me tient tant à coeur....Je ne sais pas pourquoi, mais cette course est insolite, et j'aime terminer ma saison par cette course.
La première fois, je me souviens, c'était avec Ludo Pommeret, en 2008, j'avais abandonné pour cause de crampes, il faut dire que je terminais ma maison à l'époque, et le matin je faisiais encore du vernis !!!
Et puis avant cette course, j'ai touours mon petit rituel, je vais voir mon ami Gilles Guichard, et ça, c'est vraiment la chose qui me fait aussi venir à Saint Etienne !
Cette année est particulière, car je sais que l'un des organisateur de la STL est dans un fauteuil roulant suite à un accident de vélo survenu le 1er Avril 2014, j'ai donc à coeur de faire cette course aussi pour lui, pour lui faire un petit clin d'oeil.
A minuit, le départ est lancé, 6km de route avant de prendre les chemins au-dessus de Sorbiers. Il pleut un peu je ne me sens pas au top, il faut dire que j'ai un peu relâché l'entraînement depuis les Templiers, mais bon, il faut rejoindre Lyon....je l'ai promis à 2 de mes filles !
Les chemins sont très boueux, je "patine", Liliane Cléret prend les devants de la course, une autre fille me passe. Un mal de bide me prend, je ne cesse de m'arrêter pour me "soulager".
Je me suis pourtant bien couverte le ventre, mais à chaque fois, sur cette course, c'est le même topo !
Je croise Sylvaine Cussot, je lui fait part de mon souci, on en rigole, mais ensuite elle aura le même problême que moi !
Après le 1er ravito, je me reprends un peu puis rejoins Lilane avec qui je discute un peu...
Nous serons ensemble jusqu'après Ste Catherine, et ensuite, je ne la reverrai plus.

"Ils me disent que je suis 1ère....ah bon !!!"

Avant Ste Catherine d'ailleurs; je me mets un bon à plat dans la boue, mes genoux sont meurtris...."aîe" !!!
Olivier Gui à l'assistance me change mes gants, nettoie mes lentilles de contact, et hop, c'est reparti !
Je me sens mieux, je pense à la seconde place et je m'accroche. C'est horrible, mes jambes sont lourdes mais bon, je fais avec, j'en ai déjà vu d'autres !
J'arrive à Soucieux, Olivier me demande même si je suis 2ème, je dis que "OUI", il doit me tester pour voir si je suis lucide ou pas !!!???
J'avance, je suis de mieux en mieux.....jusqu'au moment ou je vois ma lampe clignotter; oh non galère !
J'accélère au cas où ma loupiote me lâche...je sais qu'arrivée avant Lyon on n'a plus besoin de lampe, alors j'accélère.
Dans le bois d'Arfeuille, je double une fille, mais je ne me dis pas tout de suite que c'est la 1ère.
D'un seul coup, je vois des vélos arriver, ils me demandent "vous êtes le dossard 9" ?, et bien oui, et ils me disent que je suis 1ère....ah bon !!!
Quel suspense ! Moi qui m'étais résolue à être 2ème depuis un bout de temps, quelle surprise ! Je lâche les chevaux; je sais que mes filles Amélie et Justine veulent arriver avec moi, je sais qu'elles m'attendent.
Je les aperçois à la ligne des 150 mètres; la délivrance ! Je les embarque sur mon dos; ça y'est, c'est terminé; 4 Victoires sur la Doyenne des courses nocturnes ; pas sans mal cette fois, car je suis revenue de très loin !
En tout cas, mention spéciale à Sylvaine Cussot qui termine elle aussi grandement avec une belle 2ème place.

Merci à mon "manager" préféré Olivier Gui qui malgré le froid me suit de partout.
Merci ADIDAS pour les vêtements et les chaussures,PETZL pour l'éclairage, Ergysport pour ma boisson, Oxsitis pour mon sac.....et tous ceux qui me soutiennent dans les bons comme dans les mauvais moments.

Déposez votre commentaire

Favoris & Partage